Comme une aurore dans la brume - Aurélie Depraz en auto-édition

Publié le par Osez-lire

BON MOMENT !

BON MOMENT !

Un grand merci à Aurélie Depraz pour sa confiance renouvelée et sa fidélité ;-)

 

Résumé:

Sørjevik, Norvège, 871

Haakon est furieux. Son jarl et meilleur ami, Loken, lui a imposé de s’occuper de la captive qu’ils ont repêchée en pleine mer du Nord jusqu’à ce qu’ils aient pu obtenir sa rançon. Or, la naufragée refuse de décliner son identité et sa beauté éveille en lui autant de souvenirs douloureux que son caractère l’insupporte.
L’hiver approche. Si elle ne parle pas maintenant, toute tentative de rançonnage sera reportée et il devra la surveiller jusqu’au printemps. Et ça, c’est strictement hors de question. Parce qu’elle est intenable, caractérielle et… aussi désirable qu’interdite.
Quant à la jeune femme, elle semble bien décidée à ne pas lui rendre la tâche facile, à bien plus d’un égard…

Un voyage au cœur des fjords du Rogaland, au temps des grandes expéditions vikings, des guerres entre clans et royaumes scandinaves et de l’exploration maritime des nouvelles voies du nord.

Mon avis:

Aurélie n’a pas son pareil pour nous emmener, l’air de rien, dans des contrées et temps lointains. Dans chacune de ses romances, Histoire, grands espaces et enjeux politiques se mêlent à des sentiments qui n’ont ni âge ni époque, des sentiments universels, tout simplement. Le pari fou est de réussir à créer une alchimie avec tous ces éléments, ce qu’Aurélie maîtrise indéniablement en mettant en scène des personnages faisant écho à notre présent malgré les siècles qui nous séparent.

Aélis est prête à flirter avec la mort plutôt que de rester dans cette vie faite de barbarie et de contrainte. La pression paternelle et la violence conjugale sont tant de raisons à sa fuite. Son rêve : rejoindre les Terres de ses ancêtres, son point de chute : un navire de Vikings qui la conduit vers un village au cœur des fjords du Rogaland. Malgré la demande de rançon, épée de Damoclès qui pèse sur sa tête, et l’incompatibilité d’humeur avec son hôte, Haakon, Aélis tente de se familiariser avec une culture, une langue et des mœurs jusqu’ici étrangères. La jeune Franque à la nature curieuse et aux cheveux de feu pourrait se révéler bien plus semblable à ses ravisseurs qu’à ses proches. Son courage, sa force, son espièglerie et son intelligence auront beau en déstabiliser certains, elle ne restera pas moins qu’une femme rêvant de paix et de liberté.

Haakon a les mêmes aspirations, et pourtant… La présence de la jeune femme lui est insupportable ! Ce Viking est aussi froid que fort et passionné que loyal, caractéristiques qui font d’ailleurs de lui l’homme de confiance du jarl Loken. Ses désirs de Terres nouvelles où profiter d’un quotidien paisible se voient donc relégués au second plan avec l’arrivée d’Aélis, de quoi rendre bien amer notre charismatique Norvégien. La jeune femme devient un obstacle insurmontable, aussi troublant qu’agaçant, le rappel d’un passé encore trop douloureux, d’un avenir incertain, mais d’une flamme ne demandant qu’à être ravivée. 

Et la rencontre de nos deux chouchous du jour ne serait pas si belle sans les apparitions, au fil des pages, des personnages secondaires tantôt bienveillants, tantôt oiseaux de mauvais augure. Aussi, le vocabulaire, les détails historiques et apports culturels donnent à ce roman la tournure attendue, une véritable immersion tant dans le cœur de Haakon et Aélis que dans la vie du peuple de Sorjevik.

Au gré des saisons, des conquêtes et des émotions de chacun des protagonistes, les mots d’Aurélie vous feront voyager dans le temps et découvrir cet amour pur entre un Viking et une Franque, un homme et une femme qui ne rêvent que de jours meilleurs.

Encore merci, Aurélie, d’avoir su une nouvelle fois me faire traverser les époques en douceurs ;-)

Où se le procurer:

Publié dans Bon moment, partenariat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article