La Reine des détestés: Enfer ou Paradis - Ena L en auto-édition

Publié le par Osez-lire

COUP DE COEUR DE MALADE !!

COUP DE COEUR DE MALADE !!

Encore mille mercis Ena pour ta fidélité et ton imagination débordante ;-)

 

Résumé:

An 3548. Le dérèglement climatique et les guerres atomiques ont réduit le Monde à un territoire, celui de l’ancienne Europe, désormais partagé en douze royaumes prospères.

Afin d’échapper à une vie de solitude et de drames, Hannah prend la décision difficile de quitter la zone libre et sauvage où elle a toujours vécu, pour la sécurité des murs du royaume d’Olayan. Elle sait qu’en entrant, elle deviendra esclave, comme tous les Blancs. En revanche, elle n’imagine pas que la rareté de son apparence, trop pure, fera d’elle l’esclave la plus détestée du royaume, ni qu’elle la conduira au palais, au service de la famille royale.
Rien ne prédestinait Hannah, alias numéro 83-737, esclave illettrée, sauvage, considérée comme la laideur à l’état brut, et le prince Yash bin Saleh al Talal, chef de guerre sanguinaire, héros des douze royaumes, fantasme de toutes les femmes, à se rencontrer. Mais parfois, le destin est joueur… et cruel. Car Yash n’est pas un prince de conte de fées, et Hannah ne sera jamais l’héroïne idéale.

Mon avis:

Ena, il faut qu’on cause. 

De la romance militaire à la contempo, en passant par la dystopie, on ne t’arrête plus, et grand bien nous fasse ! Tu me fais régulièrement sortir des sentiers battus, me poussant à découvrir des horizons jusqu’alors inconnus, me régalant d'un registre différent à chaque nouvelle sortie. Et en parlant d’horizons inconnus, Hannah en fait, elle aussi, l’expérience au gré de tes envies et des chapitres que tu lui fais traverser ici.

La jeune femme ayant déjà connu des drames, des guerres acharnées, et des batailles contre la solitude, pense enfin trouver la sécurité dans le royaume d’Olayan après des années d’errance en zone libre. Considérée comme « sauvage » par les différents royaumes constituant le nouveau Monde, et portant les stigmates de ses ancêtres, Hannah ne se doute pas du sort qui l’attend. L’Histoire pèse désormais lourd sur ses frêles épaules, et fait d’elle l’esclave, le brassard noir le plus détesté du royaume, cible privilégiée de ses pairs comme du prince Yash bin Saleh al Talal. Elle pourrait être vu tel un oisillon, fragilisée par son vécu, mais n’en déplaise à ceux qui veulent la voir tomber, Hannah sait encaisser pour mieux rebondir. Armée de patience, de courage et d’un instinct de survie incommensurable, elle est prête à tout, même à se jouer des codes pour se protéger. Mais entre faux-semblants, esprits malveillants et vrais amis, Hannah aura fort à faire pour supporter l’inacceptable, d’autant plus quand le ténébreux Yash y ajoutera son grain de sel.

Yash, sacré Yash !.. Aussi détestable que fantasmatique, Yash s’avère être le parfait opposé d’Hannah. Là où le teint livide et la chevelure blonde de la jeune femme affichent aux yeux de tous ses origines exécrables, la peau hâlée et les cheveux sombres du prince lui confèrent sa place et son rang. Quand elle se veut discrète et sait se faire oublier, il est celui que tous adulent ou envient malgré sa froideur légendaire. Guerrier incontestable, souverain charismatique et meneur d’hommes, Yash est passé maître dans l’art du combat, semblant hermétique à tous sentiments, à toute empathie. Mais l’indifférence qui le caractérise se voit vite ébranlée au contact de ce brassard noir qui génère autant de dégoût que de curiosité. Et s’il la mettait au défi ? Et si lui-même se lançait le pari fou de résister ? Quand le destin se mêle aux élucubrations du futur Roi, c’est tout un Monde qui en subit les conséquences…

Entourés de personnages secondaires tantôt perfides, tantôt bienveillants, Hannah et Yash se jettent aveuglément dans une histoire vouée à l’échec, un amour rendu impossible, autant par le futur que par leur présent. Tour à tour, ils se dévoilent, se confient, se rebellent ou s’abandonnent, faisant de chaque chapitre une véritable pépite de rebondissement et d’addiction, jusqu’au point final de ce tome 1, nous laissant vides après une lecture aussi palpitante que riche en émotions. 

Une pincée de frissons, un soupçon de terreur, une cuillérée d’imaginaire, un zeste de suspens, un brin (gros le brin, je dis ça, je dis rien…) de sensualité, mais une louche d’amour subliment ce roman cousu finement par la plume enjôleuse d’Ena. 

Vous voilà prévenu, vous passerez de l’horreur à la beauté, de la haine à l’amour et de la peur à l’envie, mais rassurez-vous, les mots de l’auteur amortiront les chocs ;-)

Tu le sais, Ena, je suis fan de ton esprit farfelu et alambiqué (c’est un compliment, je précise, on ne sait jamais ; -)), et de ton talent d’écriture, je dois donc admettre qu’il m’est compliqué de rédiger cet avis, me sentant minuscule face à mon écran tant cette romance est grande et belle, malgré la noirceur et les tristes sous-entendus historiques dont elle regorge. Alors oui, j’ai eu envie de te gifler (désolée, mais t’es pas toujours très sympa avec tes persos…), puis de te faire un câlin, et encore une bonne baffe (oups, qui aime bien châtie bien, non ?), mais désormais je n’attends qu’une chose : LE TOME 2 !!!!!

Encore un immense merci Ena ;-) 

 

Où se le procurer:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article