Les tables du destin - Aude Félix en auto-édition

Publié le par Osez-lire

BON MOMENT ! ( Service Presse )

BON MOMENT ! ( Service Presse )

Un grand merci à Aude Félix pour sa confiance (et sa patience) ;-)

Résumé:

Maladroite et un peu fofolle, Mia Fayet possède un sacré crochet du droit dont elle aime abuser. C'est dans le sud de la France qu'elle a repris la boutique d'antiquités de son oncle. Sa vie se résume à un petit cercle d'amis, une mère insupportable et un ex fiancé potentiellement cancérigène. Jusqu'au jour où elle découvre dans l'un de ses tiroirs, une tablette en or gravé d'un langage aussi vieux que l'humanité. Une tablette au pouvoir étrange qui réveille ses intuitions depuis longtemps assoupies et des souvenirs oubliés. Sans compter sa rencontre fortuite avec Matteo Scalabrino, un italien au passé sombre qui suscite en elle une vague impression de déjà-vu et une bonne dose d'exaspération. Coïncidence ou simple hasard, le moment est venu de partir en quête de la vérité et découvrir bien plus que ce qu'elle cherche.

Mon avis:

Ne vous fiez pas aux apparences, cette couverture, peu ordinaire, cache bien des mystères… Et quels mystères ! 

Une tablette au pouvoir étrange, un aigle un peu trop présent, une antiquaire aussi paradoxale qu’on puisse l’être, un ex que je qualifierais de parasite, un Italien en mode Cro-Magnon et une sacrée clique de personnages secondaires habitent ce roman tout en énigmes.

Mia se serait bien passée du retour de ses intuitions et de l’arrivée improbable de cette tablette en or dans son placard. Son existence déjà tourmentée par une histoire familiale lourde promet de se compliquer avec ces étranges apparitions. Pourtant, en s’installant dans le sud de la France pour reprendre les rênes de la boutique d’antiquités de son oncle, Mia avait retrouvé un semblant de sérénité, malgré la présence de son acariâtre mère et de Nath, son ex-fiancé trop insistant. Le verbe acerbe, le coup de poing efficace et l’humour décadent de Mia s’avèrent finalement bienvenus pour supporter les obstacles que la vie ne cesse de lui mettre sur sa route. Ses atouts lui seront d’autant plus utiles quand Matteo, un bel Italien aussi troublant qu’exaspérant, viendra compléter ce tableau déjà bien fourni. 

Matteo, oh Matteo ! De prime abord poli, classe mais un brin hautain, ce beau gosse fait tourner les têtes ! Celle de Mia va d’ailleurs faire un grand huit à chacune de leurs rencontres. Pourtant, derrière l’homme respectable et attentionné se cache un maniaque du contrôle au passé sombre, qui ne demande qu’à comprendre le besoin irrépressible de protection qu’il nourrit pour la belle antiquaire.

Qui est ce bellâtre sorti de nulle part ? Pourquoi sa venue ressemble davantage à obstacle supplémentaire qu’à une simple coïncidence ?

Mia et tout ce qui la caractérise : excentricité, maladresse, hargne, fougue et même un petit côté fleure bleue, seront ainsi mis à rude épreuve tout au long de ce récit mêlant aventure, mystère, amitié et amour. Dans ses tribulations, elle sera accompagnée de nombreux personnages secondaires, tous très différents mais contribuant au dénouement (ou pas…) de cet imbroglio.

La narration omnisciente permet de se glisser tour à tour dans les états d’âme de chaque protagoniste et agrémente l’ambiance dans laquelle Les tables du destin plonge le lecteur. Et l’auteure y a sa part de responsabilité puisqu’elle installe progressivement l’intrigue, imposant les personnalités multiples qui y participent avant d’y intégrer de nouveaux rebondissements laissant son auditoire à sa merci. La longueur de ce récit a d’ailleurs pu, à certaines étapes, me décontenancer pour mieux stimuler ma curiosité à mesure du rythme donné en seconde partie du roman. L’écriture y est fluide, malgré les bons dans le temps, et le ton, ponctué d’humour, facilite la lecture de cette histoire au goût de mystères.

Et en parlant de mystère, à quand la résolution de ceux restés en suspend ? ;-)

Merci Aude pour cette jolie découverte ;-)

Où se le procurer:

Publié dans Bon moment, partenariat

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article