Interview Léon de Griffes

Publié le par Osez-lire

Interview Léon de Griffes

Lumière sur …

Léon de griffes, auteur (entre autres) de Adèle, Simon, Sur le bout des doigts, Tatoué.e et Divines vibrations.

 

 

 

Bonjour et encore merci d’accepter de nous donner un peu de ton temps.

Si on commençait par faire connaissance ? C’est parti !

 

- Si tu devais te définir par un lieu, lequel serait-il et pourquoi ?

Un immense château. Grand, solide, plein de recoins secrets.

- Si tu étais une friandise, laquelle serais-tu ?

Un M&Ms, on s’en fout de la couleur, c’est ce qui est dedans qui est bon.

- Ton roman préféré ? Peux-tu nous le vendre en 3 lignes ?

L’Assassin Royal, de Robin Hobb. Un roman de fantasy alliant philosophie, psychologie, romance, histoires épiques, magie, dragons… Et une saga qui dure sur près de 30 tomes, ça aussi, c’est magique 😉

- En tant que seul « coq » de la basse-cour BMR, quelle est la « poule » dont tu ne te passerais pas ? Attention, ça va voler dans les plumes !!

Hola, hola ! Alors déjà, je n’aime pas trop cette métaphore. Ensuite je trouve qu’il y a beaucoup d’auteures excellentes chez BMR, je ne vais pas faire de favoritisme. Si elles sont chez BMR, c’est qu’elles ont du talent.

Oups, tu nous cloues le bec !

 

Parlons un peu plus de tes bébés. 

- Mélanie ne connait pas encore ta plume... Donc... Peux-tu lui faire la promo d’un de tes romans afin qu’elle veuille absolument te lire. Et pourquoi celui-ci plus qu'un de tes autres écrits ?

 

Tatoué.e, mon dernier roman. Pourquoi celui-là ? Parce que je l’adore, j’adore l’univers du cirque, j’adore les personnages que ma plume a décrit, c’était un plaisir à écrire. Pour la promo : c’est Alek, un jeune Géorgien, en France depuis à peine 5 ans, qui entre enfin dans le cirque de ses rêves : le cirque éternel à paris. Là, il va faire des rencontres qui vont changer sa vie. Surtout Alice, la splendide voltigeuse…

 

 

- Parmi les personnages de ta création, lequel reste ton chouchou ? Dans quel roman ?

Rah, je vais rester sur les hommes quand même, parce que l’on s’y identifie plus facilement, mais clairement mon préféré est Gaspard dans Sur le bout des doigts (BMR). Pas besoin d’une photo, tout le monde connait Jason Momoa, ben Gaspard, c’est lui.

- Quels sont les 4 mots qui le définissent le mieux ?

Tendre, maladroit, puissant, attentionné

- Quels sont tes 4 points communs avec lui ?

Les mêmes ? :D

- Est-ce qu’écrire un chapitre d'un point de vue féminin te semble plus compliqué, en tant qu’homme ?

Alors pas forcément plus compliqué, c’est plutôt que j’écris comme je le sens, mais que ça ne correspond pas toujours à ce qu’on s’attendrait.

Dans les romans écrits par les femmes, les héros sont toujours musclés et beaux... Tes héroïnes sont-elles des «bombes atomiques » ou le physique a une place moins importante dans tes romans ?

Très bonne question. J’ai un peu de tout. Des femmes belles à tomber, des jolies brindilles, des femmes un peu rondes et pourtant magnifiques. En fait, toutes les femmes sont belles, il suffit de les décrire correctement.

 

- Si tu devais vivre avec un de tes personnages féminins lequel choisirais-tu ?

Rah, c’est vache comme question. Vivre avec ? Louise (dans Simon ) est craquante, Adèle aussi ( Tatoué.e ), Alice aussi, mais je crois que Clémence ( Sur le bout des doigts ) reste ma préférée.

 

 

 

Peux-tu nous donner 4 adjectifs qualifiants ton prochain roman ? Auras-tu besoin de bêta ? (j’dis ça, j’dis rien … lol)

 

Alors mon futur roman sera Simon tome 3 , donc ça ne compte pas, la surprise n’a pas d’intérêt.

Par contre, pour le suivant, dont j’ai déjà le pitch en tête, les quatre adjectifs seraient : Différente, puissante, libre, frontale.

Et j’espère bien compter sur vous pour faire mes bêtas 😉

 

 

 

Merci beaucoup pour l’honnêteté de tes réponses et au plaisir de te relire !

Avec plaisir aussi ! Léon

 

Romans c'est nous et Osez-lire

 

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article