L'amour, la mer, le fer et le sang - Aurélie Depraz en auto-édition

Publié le par Osez-lire

BON MOMENT ( Service Presse )

BON MOMENT ( Service Presse )

Un grand merci à Aurélie Depraz pour ce service presse et sa confiance ;-)

 

Résumé:

Côtes danoises, hiver 865
Sven aime la mer. Il aime les raids, il aime les femmes, il aime son peuple et l’aventure mais... depuis peu, il se prend à rêver de semailles et de moissons, de terres et de cultures et, pourquoi pas, d'une femme, d’un foyer, d’une famille.
Une grande expédition est prévue au printemps. Les rives anglo-saxonnes. Cela tombe bien ! Il paraît que leurs femmes sont belles et leurs terres fertiles. C’est décidé : il en sera. Une épouse, une ferme, un commerce florissant vers le Jutland, et à lui le bonheur d’une vie nouvelle !
Mais quand on n’est rien d’autre, aux yeux de la femme de ses rêves, qu’un païen, un barbare, un envahisseur aux mœurs cruelles... quand on est l’amant d’une femme jalouse et le sujet d’un roi cupide... l’entreprise s’annonce difficile !
L'histoire d'un amour improbable au temps des grandes invasions vikings. "

 

Mon avis:

Une grande première pour moi, d'où le classement en "autre lecture", et une agréable découverte avec cette romance historique. La plume d'Aurélie a réussi à me séduire malgré mon manque de connaissances en la matière. Que je sois claire, j'ai suivi mes cours d'Histoire, j'ai toujours été assidue en romance, mais combiner les deux était pour moi une nouveauté. C'est donc, je l'avoue, avec certains à priori que je me suis lancée dans ce roman, pour en ressortir ravie d'avoir dépassé mes préjugés et d'avoir fait la connaissance de Sven ;-)

Oh Sven ! Ce valeureux guerrier connait la mer et manie les armes comme personne. Respecté de ses compatriotes et aimé des femmes, il semble avoir une vie toute tracée au sein de son peuple. Cela dit, les raids, le manque de nourriture et la rudesse de l'hiver le lassent, et se prenant à rêver d'une existence différente, il saisi sa chance en participant à la grande expédition de printemps. Celle qui pourrait le mener vers des terres cultivables, des femmes douces et aimantes, peut-être même une épouse à qui il ferait des enfants. Bien qu'il soit un Viking digne de ce nom, ses aspirations sont celles d'un homme tout simplement.

En débarquant sur les rives anglo-saxonnes avec sa réputation de barbare assoiffé de sang, il risque de se confronter aux différences de cultures, mais aussi aux regards craintifs et méfiants des femmes dont il espère tant.

Et il n'est pas au bout de ses peines lorsque ses yeux se posent cette jolie jeune-femme qui élève seule ses deux frères et qui a vu mourir ses amis, voisins. Une vraie bataille entre deux personnalités aux mœurs opposées s'enclenche alors. L'attirance est là et réciproque mais comment Aalissia pourrait-elle passer outre le massacre des villageois, des hommes d'église, les pillages et autres viols pour les beaux yeux d'un Viking ? Et comment, du haut de ses 18 ans et de toute sa pureté, pourrait-elle exiger la fidélité d'un homme à femmes ? Sa jeunesse, sa naïveté et la rudesse de sa vie ne font pas moins d'elle une femme forte, courageuse et bienveillante, prête à tout pour ceux qu'elle aime, une femme qui a toutes les qualités recherchées par Sven. 

Saura-t-il la rassurer, l'apprivoiser pour enfin accéder à ses rêves ?...

Tout au long de ce récit, Aurélie Depraz vous conte l'Histoire des grandes invasions Vikings et l'histoire qui lie Sven et Aalissia. Alternant les références d'époques fournies et détaillées, les scènes d'affrontements et des moments bourrés de tendresse et de sensualité, l'auteure en fait un fin mélange rendant cette romance touchante malgré la dureté de l'époque et de la violence bien présente.

Les personnages secondaires sont nombreux, les lieux variés et les définitions cadencées, ce qui a pu, je l'admets, me perdre parfois. Cela dit, je ne peux que mettre en avant le travail de recherche et le talent de l'auteure qui m'a fait voyager dans le temps. Aussi, l'écriture fine et agréable a su retenir mon attention et m'embarquer au cœur de la naissance de cette idylle improbable mais si belle.

Merci Aurélie pour cette belle découverte, pour ta confiance et ta proposition sans laquelle je serais restée vierge du genre ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article