Stockholm, Avril Sinner, Oly TL chez BMR

Publié le par Osez-lire

COUP DE COEUR !! ( Service Presse )

COUP DE COEUR !! ( Service Presse )

Un grand merci à BMR et Netgalley pour ce SP et leur confiance ;-)

Résumé:

" D'un côté, Charlie, une jeune et brillante  chercheuse en psychologie. De l'autre,  quatre hommes qui vivent intensément chaque seconde. Lorsque leurs routes se croisent, la vie de Charlie bascule. 
Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?  Dans quoi souhaitent-ils l’embarquer  ?
Obligée de disputer une partie dont elle ignore les règles,  Charlie compte se battre avec ses armes.  Force mentale ou force physique. Vérité ou manipulation. Amour ou syndrome de Stockholm.
Qui va  emporter la dernière manche  ? "

Mon avis:

Oh My God, une vraie bombe !! Voilà les premiers mots qui me viennent en refermant ce roman, que dis-je, ce kidnapping livresque. Oui, oui, j'ai littéralement été prise en otage par ce livre, ne pouvant le lâcher mais ne souhaitant pas voir la dernière page arriver. Ce fut d'ailleurs une vraie surprise, car je dois bien admettre ne pas être très fan de la couverture, cela dit, on ne me la fait pas, Avril Sinner et Oly TL résonnaient en moi comme un couplet gagnant. Bingo, je me sens riche de cette découverte.

Il faut dire que Charlie ne manque pas d'arguments pour séduire n'importe quel lecteur. Cette jeune psychologue au physique avantageux n'a pas sa langue dans sa poche et sait où elle va. Ses objectifs professionnels: valider sa thèse et ainsi intégrer l'équipe du très renommé Dr Sulimane, malgré une apparence physique qui défie les idées reçues. Ses objectifs personnels: profiter de chacune de ses rencontres sans attaches, sans promesses, laissant son corps tatoué et percé entre les mains de ses hommes d'une nuit. Vous l'aurez compris, Charlie est une épicurienne à la tête bien faite et bien pleine.

Oui mais ça, c'était avant... Avant qu'elle ne fasse connaissance avec ses ravisseurs, quatre hommes taillés dans le marbre, aussi dangereux que fascinants. Kidnappée, séquestrée, humiliée et apeurée par ces preneurs d'otage qui défraient la chronique, la voilà propulsée au cœur de son sujet de recherches, le syndrome de Stockholm. Finalement, une occasion en or d'approfondir son étude de cas et ainsi décortiquer la personnalité des fugitifs qui la font prisonnière, et d'elle-même par la force des choses. 

Alex, Tao, Quadir et Yoann passent donc sous l'œil averti de Charlie, mais les découvertes faites ne risquent-elles pas de fausser leurs relations de victime à bourreaux ? Qui sont-ils ? Que lui réservent-ils ? Quel est leur but ? Tant de questions auxquelles les réponses restent floues, tout comme les ressentis nouveaux de Charlie envers ses insondables et mystérieux braCœurs shootés à l'adrénaline.

Ce quatre mains, au-delà de mes espérances, propose un récit à voix multiples mais dont la principale reste celle de Charlie, un bon dosage permettant d'appréhender les personnalités atypiques et variées de ce roman haut en couleurs. D'ailleurs la psychologie et la profondeur de chacun des protagonistes montrent l'indéniable talent de nos deux auteures du jour, Avril Sinner et Oly TL, qui jouent de leurs plumes magiques pour nous séquestrer dans cette lecture aussi riche qu'addictive. 

Elles m'ont totalement tenue en haleine du début à la fin, imposant un mélange détonant et hypnotique de danger, de sensualité, d'intrigues et d'émotions. Un vrai pèle-mêle de sensations comme je les aime, sans pour autant avoir déjà lu une romance de ce type, tel un ovni sur fond de romance haineuse. Voyez là un compliment, mais faute de bons mots, je n'ai trouvé que ceux-là ;-)

Les sujets abordés y sont riches, forts, intenses et aussi maîtrisés que minutieux, et les personnages aussi vrais que natures malgré leur complexité et leur noirceur vous embarqueront à coup sûr dans une autre sphère, captivante et palpitante, que je ne peux que vous conseiller.

Merci Avril Sinner et Oly TL pour ce coup de cœur, ce coup de massue magistral !

 

Où se le procurer:

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article