Interview Mélodie Léane

Publié le par Osez-lire

Interview Mélodie Léane

 

Lumière sur …

Mélodie Léane, auteur de Et même quand je te hais je t’aime encore

chez Black Ink Editions

 

Bonjour et encore merci pour accepter de nous donner un peu de ton temps 😉

Si on commençait par faire connaissance ? C’est parti !

 

- Si tu devais te définir par une couleur ce serait laquelle et pourquoi ?

 

Le rose parce qu’il représente le sucré, la douceur, le romantisme…

 

- Café thé ou chocolat ?

 

Thé. Des litres de thé !

 

- Si tu étais une friandise tu serais laquelle ?

 

Un macaron à la framboise. (forcément tout rose😉 )

 

- Ton roman préféré ? Vends le nous en 3 lignes

 

Avant toi de Jojo Moyes

Je l’ai débuté en me promettant, grande rebelle que je suis, de ne pas verser une larme et… j’ai pleuré, pleuré et encore pleuré. Seule, en pyjama, dans mon lit, au beau milieu de la nuit. Le parfait cliché.

L’histoire de Lou et Will est belle, sensible sans pour autant être mièvre. Elle est bourrée d’humanisme, de réflexions, d’émotions. Je l’ai tellement aimée que je refuse de lire la suite, j’ai besoin de préserver la place de taille que ces deux personnages ont dans mon cœur.

 

- Quel est ton péché mignon pendant ta phase écriture ?

 

Des litres de thé accompagnés de kilos de chocolat.

 

 

 

 

- Quels sont les 4 mot qui la définissent le mieux ?

 

Fragilisée

(En quête de) rédemption

Sincère

Réelle

 

- Quels sont tes 4 points communs avec elle ?

 

Sa sensibilité exacerbée, son besoin d’authenticité, sa réserve naturelle et son indéniable côté fleur bleue.

 

- Puisque nous parlons de romance, décris-nous son âme sœur ?

 

Grégoire où l’homme qui ne cessera de créer le chaos dans la vie d’Éloïse, bien involontairement.

Maladroit, réservé et souvent agaçant, il est aussi sensible, instinctif et profondément bon et juste. Il sera surtout le seul à voir quelle force de caractère se cache réellement derrière la fillette blessée par le passé qui tente encore de se construire.

 

 

- Quel moment de ton roman t’as donné le plus de fil à retordre ?

 

Les scènes érotiques. Ce n’est pas une question de pudeur, loin de là, mais je reste persuadée que le lien, l’intimité entre deux personnages, passe au-delà du sexe. Voilà pourquoi je préfère suggérer les choses plutôt que de les détailler. J’aime assez l’idée de laisser la possibilité au lecteur de se créer son propre scénario.

 

- Peux-tu nous donner 4 adjectifs qualifiants ton prochain roman ?

 

Je n’en ai que deux. Entêtant et frustrant car j’y pense sans cesse mais je ne trouve absolument pas le temps de l’écrire...

 

Merci beaucoup pour l’honnêteté de tes réponses et au plaisir de te relire ! ;-) 

 

Mél-lit et Osez-lire

 

Black Ink boutique

 

 

Publié dans Interviews

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article