Mixology - Chlore Smys chez Black Ink Editions

Publié le par Osez-lire

TRES BON MOMENT !! ( Service Presse )

TRES BON MOMENT !! ( Service Presse )

Un grand merci à Black Ink et Netgalley pour ce service presse et leur confiance ;-)

 

Résumé

 

" Mes nuits sont plus belles que vos jours.

En Dieu des platines que je suis, je profite des avantages que m'offrent ma renommée et le Starlight sans me préoccuper du lendemain. Filles faciles, alcool, argent, le monde est à mes pieds.

Mais vous savez ce qu'on dit ?

Les meilleures choses ont une fin.

Je ne vais pas tarder à apprendre la définition du mot "problème". Et tous ses putains de synonymes. "

 

Mon avis:

 

Le synopsis promettait des soirées endiablées, la couv' un DJ alléchant, et bien Chlore Smys ne vous a pas menti et vous en donne plus encore ! 

Je craignais, malgré tout, les clichés liés au monde de la nuit, mais c'était sans compter sur la finesse de l'auteure qui amène tour à tour des éléments hautement plus plus profonds que ce à quoi je pouvais m'attendre. Pour mieux comprendre, je vous fais un p'tit topo des protagonistes.

 

Raphaël, 26 ans, mieux connu sous le pseudo "Echophobia", excelle en mixant chaque soir au sein de son club le Starlight, dont il est co-propriétaire, sa sœur étant son associée. Son succès n'est plus à prouver, tant en musique qu'auprès des femmes qu'il voit défiler dans son lit, mais comment garder la tête froide lorsque le monde est à ses pieds ? Mélissa, en tant que collègue mais aussi avec tout l'amour qu'une sœur peut vouer à son frère, s'inquiète quant à l'avenir de leur club, mais également quant au rythme de vie de Raphaël. L'alcool, les femmes et les nuits festives embrument notre séduisant DJ qui n'assure plus comme avant et surtout, ne s'investi que très peu dans le suivi de leur business; ce qui amène Mélissa à redistribuer les cartes. Alors qu'il se voit rétrogradé dans ses fonctions, Raphaël fait la connaissance d'un potentiel investisseur, celui qui pourrait éviter la banqueroute du Starlight, mais il rencontre surtout ses filles, LA fille. Celle qui va l'agacer, le dérouter, le troubler, le faire fantasmer, le faire évoluer sans en avoir l'intention. 

Raphaël qui n'a jamais connu l'amour, comprend rapidement la signification de l'expression "tomber amoureux", tomber à se faire mal, tomber au plus bas, tomber mais se relever ! Au fil des pages, on assiste tour à tour à ses chutes, ses doutes, ses peines, ses luttes comme ses espoirs, ses envies, ses prises de conscience et ses remontées. Celui qui semblait arrogant et immature, devient celui que l'on veut consoler, cajoler, secouer mais aussi encourager, celui qui m'a émue et m'a touchée (bon... soyons honnête, j'aurai bien aimé qu'il me TOUCHE vraiment... pfff soupir de midinette...). 

 

Celle qui a secouer son cœur, son âme, bref, tout son être, c'est Roxanne. Elle pourrait être hautaine, arrogante aux vues de son statut d'héritière, mais ce serait mal la connaître. Roxanne incarne tout le contraire de la pimbêche - fille à papa, fuyant les mondanités et les mises en avant, adoptant son propre look au-delà des conventions, une fille simple en somme, avec des rêves bien différents de ceux que nourrissaient ses parents à son égard. Sa rencontre avec Raphaël révèle d'ailleurs ses intentions, mener le groupe de rock dont elle est manager au sommet de sa gloire, quitte à en déplaire à papa. 

Sous ses apparences rebelles, Roxane masque bien des blessures, ce dont notre DJ va bien vite se rendre compte, au cours de leurs rencontres professionnelles, mais aussi lors de leurs échanges amicaux ou de leurs soirées trop arrosées. Il faut dire qu'entre une famille dont la notoriété n'est plus à prouver et un amoureux de longue date bien différent des débuts de leur couple, Roxane a de quoi se sentir oppressée. Elle qui rêve de s'épanouir telle la fée clochette, trouvera-t-elle son Peter Pan en la personne de Raphaël ?

 

Tous 2 sont entourés de nombreux personnages secondaires, dont l'importance se révèle page après page. J'en ai haïs certains et adoré d'autres, mais sachez que tous sont aussi subtilement abordés que mes 2 chouchous du jour. J'en profite d'ailleurs pour tirer mon chapeau à l'auteure dont la plume met en lumière avec brio les personnalités torturées de ce duo, usant de bons mots pour nous plonger dans les profondeurs de leurs maux.

 

Chlore Smys propose ici un récit à 2 voix, bien que celle de Raphaël reste sa priorité. Pour avoir lu de nombreuses romances, le point de vue masculin y est rarement aussi creusé et exploité, notamment lorsque l'auteur est une femme, je suis donc admirative de cette prouesse. 

Quant à l'écriture, dont je vous ai déjà un peu parlé, je dois dire qu'elle m'a transportée avec une facilité déconcertante dans un milieu qui n'est pas le mien, et m'a bercée de références musicales aussi éclectiques que bien trouvées en fonction de chaque chapitre. L'auteure aborde ici des thèmes sensibles et profonds, avec beaucoup de pudeur et une légèreté qui en contrecarre la gravité.  J'ai aimé chaque partie de l'histoire, même les plus dures, j'ai été touchée par la personnalité de chacun et je reste sous le charme de la plume que je prendrais plaisir à relire. 

 

Merci Chlore, pour ce très beau moment, ce si doux mélange de douleur et de tendresse ;-)

 

 

Où se le procurer:

 

Black Ink (exclu Mons)

Publié dans partenariat, Bon moment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article