Le sang des sauvages, tome 2 - Farah Anah chez Black Ink

Publié le par Osez-lire

COUP DE COEUR !!  ( Service Presse )

COUP DE COEUR !! ( Service Presse )

Un grand merci à Black Ink Editions pour ce service presse et leur confiance ;-)

ATTENTION: si vous n'avez pas encore lu le tome 1, le résumé ci-dessous, comme mon avis, pourrait vous dévoiler des éléments qui entacheraient votre lecture.

Si vous hésitez à vous lancer dans cette aventure, venez jeter un œil sur ma chronique: tome 1

Résumé:

" Le retour de Sanaé à Celestia s'accompagne de nombreux questionnements.

Son séjour chez les "Sauvages" a profondément ébranlé ses convictions.

Le danger rôde, Sanaé ne sait plus en qui placer sa confiance. Éloignée de Leith, sa détermination à découvrir les secrets de Celestia ne faiblit pas, mais est-elle prête à sacrifier ses compagnons d'armes dans ce combat ?

Entre sa loyauté envers son peuple, sa quête de vérité et ses sentiments contradictoires, Sanaé devra traverser l'horreur pour frayer son chemin.

Son Sauvage lui a prouvé qu'il possédait de multiples facettes. Sanaé découvrira de la pire des façons jusqu'où la souffrance peut exacerber la cruauté d'un homme.

Est-elle armée pour supporter tout ce que le destin lui réserve ?

Et si son pire ennemi n'était autre que Leith ? "

Avertissement : Cet ouvrage comporte des scènes susceptibles de heurter la sensibilité de certains lecteurs.

 

Mon avis:

Oh Mon Dieu !!! Je pensais que Farah Anah ne pouvait pas me retourner davantage qu'avec son 1er tome, et bien c'était sans compter sur cette suite mémorable ! Et puis, on en parle de cette couverture de malade ? De la couv' au résumé, du fond de l'histoire à l'écriture, je dis: OUI - BRAVO - ENCORE à tout ! 

Il faut dire que l'auteure avait magnifiquement planté le décor et m'avait laissée dans un état second avec son précédent opus, il était donc temps de retrouver Sanaé et Leith. Et quelles retrouvailles ! Sitôt les premières lignes lues, sitôt replongée au cœur de Celestia et Draone, où la hargne et les rancœurs règnent encore malgré un semblant d'espoir trop bien masqué.

Dans cette seconde partie, Sanaé se lance dans une nouvelle quête, celle de la vérité et de la paix. Celle-ci promet d'être longue et de mettre à mal sa loyauté envers son peuple et ses origines, mais aussi de la confronter à bon nombre de dangers. Et Leith pourrait bien faire partie de ceux-là. Malgré les sentiments qui les lient, leurs croyances les opposent encore, tout comme leurs façons de vivre et leurs valeurs. Sont-ils prêts, au milieu de cette guerre, à mettre chacun un peu d'eau dans leur vin et faire un pas l'un vers l'autre ? 

Leur séparation géographique, suite au retour de Sanaé à Celestia, n'a pas joué en leur faveur. Elle a douté, recherché des alliés, des amis dans un monde où la trahison est coutume. Tandis que Leith toujours au combat, a semblé déployer une violence et une soif de vengeance de plus en plus exacerbées. Quand les choix de l'un contrecarrent ceux de l'autre, attendez-vous à une seconde guerre dans laquelle il n'est plus question de Celestiens ou Draoniens mais bien celle d'un homme et d'une femme qui, bien qu'amoureux, s'engagent dans une lutte sans merci, où tous les coups sont permis, même les plus odieux !

 

Dans cette suite et fin, nous retrouvons les personnages secondaires déjà connus auxquels s'en ajoutent de nouveaux, et pas des moindres... Et comme pour le 1er opus, j'ai pris le temps de m'imprégner de chacun d'eux, m'attachant à certains mais m'indignant d'autres. Quoi qu'il en soit, l'indifférence n'était pas au rendez-vous, loin de là ! 

Ici, Farah Anah propose un récit à 2 voix, bien que celle de Sanaé soit davantage mise sur le devant de la scène. Je dois dire que j'ai vraiment apprécié d'avoir le ressenti de cet assoiffé de sang qu'est Leith, notamment sur la fin du roman, mais ne comptez pas sur moi pour en dévoiler plus ;-) Mais une chose est sûre, ces deux là resteront gravés dans ma mémoire, tant par leur personnalité finement pointée que par leur histoire d'amour. 

Et la plume, on en parle de la plume ? Est-ce vraiment nécessaire de préciser que l'auteure possède un talent pour le détail, l'imaginaire et l'expression des émotions ? Qu'elle sait particulièrement jouer avec les nerfs de ses lecteurs en les embobinant tantôt dans la douleur et l'horreur, tantôt dans la sensualité et l'amour ? Bon et bien je le dis tout de même et ne tarie pas d'éloge quant à cette écriture qui m'a complètement bouleversée et fait sortir de "mes" sentiers battus, me délectant de chaque personnage ou paysage (ouais ouais, même la forêt flippante et les bestioles bizarres !) tout droit sorti de l'imaginaire alambiqué de Farah.

Alors oui, on est loin des hommes d'affaires sexy, des chanteurs langoureux ou des médecins séducteurs, mais bordel, ça fait un bien fou de voir du brut, du primitif et de l'instinctif !!

Un très grand merci à Farah Anah pour ce voyage empli d'espoir et cette découverte aussi surprenante que fabuleuse ;-)

PS: #Sendrick ;-)

 

Où se le procurer:

Black Ink

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article