Broken ice - Stéphanie Delecroix en auto-édition

Publié le par Osez-lire

BON MOMENT ! (Service presse)

BON MOMENT ! (Service presse)

Un grand merci à Stéphanie pour ce nouveau service presse et

pour votre confiance ;-)

 

Résumé: 

" Après six mois de soins, Sam retourne à Toronto retrouver ses amis. Mais elle a décidé de retrouver l'homme qui lui a sauvé la vie en Alaska. Va-t-elle y arriver ? Les héros sont-ils toujours à la hauteur de l'image que l'on se fait d'eux? Et puis, d'où provient ce porte-clés, souvenir de son enfer, qui est apparu sur sa table?

Stephen essaie d'échapper aux forces de l'ordre en s'exilant. Après un appel concernant sa grand-mère, la seule et unique personne qui ait jamais été là pour lui, il décide de retourner à Toronto. À une semaine de son départ, il vient au secours, malgré lui, d'une jeune fille. Il ne s'imaginait pas qu' elle deviendrait son obsession..."

 

Mon avis:

C'est avec ce 1er tome de sa saga Broken by elements que Stéphanie Delecroix démarre sa prometteuse carrière d'auteure en auto-édition. Précision qui me semble importante, puisqu'elle s'est lancée, seule, sans bêta ni correctrice, ce qui relativise grandement les petites maladresses que vous pourriez y trouverez. Pour ma part, j'ai réussi à en faire abstraction tant le fond de l'histoire est addictif et les personnages attachants.

Justement parlons-en.

A 25 ans, Sam, jeune femme pleine de vie, s'est vue coupée en plein élan suite à une agression qui a mis son existence entre parenthèses bien trop longtemps. En effet, elle a vécu l'enfer et sors de 6 mois de soins pour retrouver amis et famille à Toronto. Encore fragilisée par cette épisode, elle n'en reste pas moins une battante et a pour objectif de découvrir et rencontrer celui qui l'a sauvée au fin fond de l'Alaska. Sa mère, un peu trop présente, et ses amis fidèles ne voient pas d'un bon œil ce qu'ils pensent être une lubie, mais Sam est bien décidée, il lui devient absolument nécessaire de sentir à nouveau ce parfum enivrant et d'entendre encore et encore cette voix grave qui l'a sortie de son pire cauchemar. Malgré la peur, le doute et les mises en garde de ses proches, Sam retrouve enfin la trace de son héros. Celui-ci partagera-t-il cette envie de retrouvaille et se montrera-t-il à la hauteur de l'image que Sam s'est faite de lui ?

Car lui, Stephen, est l'homme à fuir, ou plutôt celui qui fuit. Alors quand Sam débarque chez lui, ce mélange de héros, de petit-fils attentif et de bad boy hors-la-loi ne sait comment réagir. Pourtant, il ne l'a pas oubliée, il faut dire que ce n'est pas tous les jours que l'on sauve une femme d'une mort certaine. Il l'a même observée et protégée, de loin, pendant ces 6 derniers mois, nourrissant à son égard des sentiments inconnus et l'espérant heureuse, guérie. Seulement, lui aussi a ses propres démons à combattre, les autorités à contourner et sa grand-mère à soigner, beaucoup pour un seul homme, n'est-ce pas ? Sam pourrait pourtant bien devenir le calme dans sa tempête, la douceur dans son univers tumultueux. Alors que tous 2 commencent à s'apprivoiser, la vie semble, elle, se jouer d'eux, en faisant resurgir leur passé respectif.

Chacun d'eux m'a profondément touchée, m'entraînant avec eux dans leur amour, leur douleur, leurs espoirs et leurs doutes. Lui, mauvais garçon au cœur tendre, qui ne recule devant rien pour protéger les siens; elle, d'une combativité sans pareil, alliant fragilité, naïveté et force.

Un duo attachant, entouré de personnages secondaires qui, tour à tour, pourraient bien vous donner quelques envies de violence comme des envies de câlins collectifs, oui, oui je vous l'assure !

 

Stéphanie nous propose un récit à 2 voix (et pas que...), alternant les points de vues de nos 2 âmes torturées; ponctué de flash-back ça et là. L'auteure manie l'expression des ressentis avec brio et sa plume fluide, sans prétention, donne à la lecture d'autant plus de proximité avec les protagonistes et la rend très addictive (nuit courte assurée !). 

Alors pourquoi "seulement" la mention "bon moment" ? Tout simplement parce que certains passages, notamment les derniers chapitres, auraient mérités, selon moi, d'être plus approfondis. La personnalité de chacun et les rebondissements que proposent le récit, avaient, je crois (facile à dire quand on n'écrit pas...) matière à davantage de profondeur. 

Cela étant, j'ai passé un réel bon moment, j'ai frissonné pour eux, eu peur avec eux, ai aimé comme eux et ai été émue par eux. 

 

Merci Stéphanie, je file lire le tome 2, Broken fire ;-)

 

Où se le procurer:

Publié dans partenariat, Bon moment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article