Adopted love - Gaïa Alexia chez Hugo New Romance

Publié le par Osez-lire

COUP DE COEUR !!COUP DE COEUR !!

COUP DE COEUR !!

Résumé:

" Hanté par son passé, sera-t-elle son avenir ?

Orphelin, Teagan erre depuis son plus jeune âge de foyers en familles d'accueil.

Bad boy écorché par la vie, la justice le rattrape à l'aube de ses 18 ans. La sentence ? Un an de conditionnelle durant lequel il devra se tenir à carreau s'il ne veut pas finir en prison.

Il ne lui reste qu'une chance de se remettre dans le droit chemin et c'est dans une ultime famille d'accueil qu'elle va se jouer. Mais la rencontre avec Elena, la fille aînée de la famille risque de compliquer les choses."

 

Mon avis:

Que dire de cette romance à la fois tendre et brute ? Et bien, elle m'a embarquée dans l'univers particulier de Teagan et Elena avoir force et intensité. Je n'en avais lu que du bien, et je ne ferais pas exception car j'ai vraiment beaucoup aimé. Ceux qui me lisent le savent, je suis rarement happée par les histoires d'ados, mais là, on est bien au-delà de la simple romance de teenagers. Pour mieux comprendre, je vous parle un peu des protagonistes.

 

Elena, 16 ans, vit dans un quartier aisé entourée d'une famille aimante et de quelques ami(e)s, la petite vie parfaite en somme. Tout pourrait être si simple... Il faudrait être assez fermé d'esprit pour croire qu'une vie confortable protège de tout. Car voilà bien quelques mois que ses parents ne la reconnaissent plus, entre changements physiques et comportementaux, ils sont perdus face à cette fille qui leur échappe. En effet, elle reste quasi de marbre aux interrogations de ses proches, a perdu beaucoup de poids mais se cache encore dans ses vêtements devenus trop grands, et surtout, elle ne supporte plus l'énergie que ses "vieux" mettent au profit de jeunes orphelins qu'ils accueillent à leur domicile. S'en est trop, lorsque pour la première fois depuis des années, l'orphelin en question est un garçon. Pas n'importe quel garçon, un tatoué glacial aux allures de bad boy et muet de surcroît. Il a beau ne pas émettre un mot, ses yeux parlent pour lui, et ce qu'Elena y lit pourrait bien lui compliquer la vie. Leur cohabitation s'avère aussi déchaînée que les démons qui les habitent respectivement, tantôt dans l'indifférence la plus totale, tantôt dans des échanges houleux voire violents. A force d'observations mutuelles, l'un déclenche la curiosité de l'autre, et inversement, chacun voulant découvrir les secrets de son voisin de chambrée. Elena ne tardera pas, malgré tout, à se sentir en sécurité auprès de Teagan, sentiment qu'elle n'a pas éprouvé depuis quelques temps.

Cette jeune fille agaçante, grinçante et changeante s'avère aussi fragile que son verbe est fort, mais c'est tout ce qui fait son charme et attire la sympathie, la tendresse à la lecture de ce récit. Malgré tout, je ne vous cache pas que vous aurez parfois envie de la secouer voire la gifler pour lui remettre les idées en place. 

 

Teagan, quant à lui, a 17 ans et est un gamin de la rue. Bien que soutenu par son assistante sociale, Nathalie, il n'en reste pas moins un ado dont la vie n'a pas été de tout repos et marquée de passages plus sombres les uns que les autres. C'est d'ailleurs cela qui le conduit à passer 1 an chez Daniel et Angie, les parents d'Elena, où il devra faire ses preuves pour ne pas finir derrière les barreaux. Difficile pour un môme du Queens de débarquer dans un quartier "friqué" comme Staten sans se faire remarquer. Entre ses tatouages qui recouvrent une majeure partie de sa peau, sa clope au bec et son incapacité à communiquer, Teagan va vite faire parler de lui et attirer les regards. Dans un premier temps, il lui est simple d'éviter ceux de sa "nouvelle famille" en restant cloisonné dans sa chambre, mais comment éviter les curieux une fois franchi les portes du lycée ?

Tout en complexité et paradoxe, Teagan est un jeune homme, qui malgré ses allures dangereuses et ses conneries à répétitions, suscite de la tendresse et de l'attachement chez celui qui sait ouvrir les yeux. C'est ce qu'il va découvrir au fil des jours, lui qui ne recherche d'aucune façon à renvoyer de la sympathie et n'est pas habitué à en recevoir, en vivant dans cette maison si accueillante. Ses "échanges" avec Elena et la proximité de leur chambre, vont l'amener petit à petit à s'ouvrir à celle-ci et lui faire découvrir une autre forme de relation, bien différente de ce qu'il a connu jusqu'alors. L'amour, dans tous les sens du terme, est une notion qu'il ne maîtrise pas, alors comment s'en sortir quand des sentiments mal identifiés viennent s'insinuer dans son corps, sa tête et son coeur ? Ses émotions nouvelles effaceront-elles toute la violence, les rancoeurs qu'il a en lui ?

Teagan m'a émue, touchée, révoltée tout au long de son histoire, mais bien plus que ça, il m'a rappelé que la vie est faite de bien d'inégalités, une vraie bouffée de vérité ce Teag !

 

Les personnages secondaires sont très nombreux mais tous clairement identifiés et identifiables, aucun n'est anodin dans ce roman plein de secrets et de mystères. Certains vous toucherons, d'autres vous ferons rire mais croyez moi, d'autres vous donnerons la gerbe et des envies de violence. Ils participent tous au bon déroulé de cette presque dark romance. Mention particulière à Nathalie, l'assistante sociale et à Daniel, père de la famille d'accueil; ainsi qu'un gros clin d'oeil à Jo et Mary. 

L'auteure a choisi la voix de Teagan pour le 1er tome, et pour le 2nd, une alternance avec celle d'Elena; chacun des 2 opus est également ponctués de fash-back / rêves et cauchemars qui agrémentent réellement le récit. J'ai pris énormément de plaisir à lire de cette façon et la plume de Gaïa Alexia y contribue pleinement par sa clarté et fluidité.

Foncez donc retrouver Elena et Teagan qui vous emmèneront dans leur folle aventure mêlée de dureté et de douceur, d'ombre et de lumière avec une intensité de dingue et des sujets bien trop profonds pour leur jeune âge. Entre le feu et la glace il n'y a qu'un pas, et c'est ce que l'auteure nous fait vivre au fil des 2 tomes, une variation extrême de température, d'un chapitre à l'autre.

Mes seuls regrets ? Un peu de longueur dans le tome 2 et ne pas les retrouver quelques années plus tard, et oui, suis gourmande, j'en voulais plus !!!!

Merci Gaïa Alexia.

 

Où se les procurer:

Publié dans Coups de coeur !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article