Stand out, Boby - Jane Devreaux chez Hugo New Romance

Publié le par Osez-lire

BON MOMENT

BON MOMENT

Résumé:

"Dans la bande des amis de Josh, Sandre, Steve, etc, Boby a toujours eu le rôle du grand frère, plein de sagesse et de mesure. Oui mais voilà, son chemin va croiser de façon improbable les yeux de Mila, jeune femme sans papiers new-yorkaise, qui va faire basculer sa vie.

Boby entre dans le stade sous les hourras du public. Mais ce qui devait être un match facile, se transforme en scène de Mad Max. Et quand Boby ôte le casque de celui qui l'assaille, il découvre une frêle jeune fille, Mila.

Son regard ne va plus le lâcher, et quand les flics vont l'embarquer, Boby va, en une seconde, prendre une décision qui va changer le cours de sa vie : la sauver. Pourtant tout les oppose : il est d'un milieu aisé, même si il ne le fréquente guère, elle ne connait pas sa vraie famille.

Il a fait des études de sport à Winsted, roule en 4x4, elle est pauvre et sans-papiers.

Leur apprentissage de la vie commune semble compromis par leur entourage, même les copains de Boby, qui n'en sont plus à un dérapage près par amour, semblent leur tourner le dos.

Comment Mila peut-elle accepter cette vie qu'elle a pourtant rêvée ? Comment Boby fera-t-il comprendre à Mila qu'elle compte plus que tout à ses yeux ? Il leur faudra une grande dose de délicatesse et d'écoute pour enfin admettre que les barrières sont faites pour être écartées."

 

Mon avis:

J'étais absolument ravie de retrouver la plume de Jane Devreaux, après avoir beaucoup apprécié la sage Close up, et d'autant plus pour y retrouver Boby, le bon pote toujours bienveillant. Cela dit je doit avouer que j'en ressors un peu frustrée bien qu'ayant passé un très bon moment. Je m'explique plus tard ;-)

Je ne m'attarderais pas sur les détails de l'histoire, le résumé étant déjà très complet, mais plutôt sur les thèmes abordés et les personnages, bien-sûr. C'est parti pour un tour !

 

Nous retrouvons ici, un Boby un peu différent, même si dans le fond il reste fidèle à lui-même. Toujours aussi beau, baraqué (pfff, soupir de désir...) et posé, il se présente maintenant avec une touche de folie et de spontanéité qui n'est pas pour me déplaire. Il vit désormais de sa passion, le rugby, à New-York, et est un célibataire qui ne cherche pas particulièrement le grand amour. Ce sportif au cœur tendre va se voir, par le plus grand des hasards, embarqué dans une histoire digne d'un conte moderne. En effet, ses yeux vont croiser ceux de Mila lors d'une attaque de motards alors que lui et ses coéquipiers entre sur le terrain pour un match, et ce regard va lui faire commettre l'acte le plus beau mais aussi le plus stupide qu'il n'ai jamais fait. Du jour au lendemain, Boby et la jeune-femme vont cohabiter, et leur attirance autant que leurs différences ne tarderont pas à poser question. Il vient d'une famille particulièrement aisée et dont le patriarche assoie un certain pouvoir, tant sur sa famille que sur la ville et est le bon pote apprécié de tous; alors qu'elle est sans-papiers, issue de parents inconnus et vit dans un squatte en évitant d'être emmerder par les bad-boys du coin. Comment ne pas effrayer la jeune-femme avec tout ce qu'il a lui offrir et qu'elle n'a jamais connu ? Avec son charme, sa simplicité et toute sa gentillesse, Boby va devoir mener un combat acharné et faire preuve de patience pour gagner la confiance de Mila. Cet homme aussi bon que beau-gosse m'a séduit par sa personnalité et ses valeurs, il est LE mec attachant par excellence, tendre mais protecteur.

Mila quant à elle, vit dangereusement depuis son plus jeune âge. Sans parents, sans papiers, sans boulot, sa vie est faite de plans foireux pour pouvoir se nourrir et de rencontres peu avenantes. Bien qu'elle soit entourée de son ami Alec et de Rosa, qui se rapproche d'une mère pour elle, elle mène sa barque en essayant d'éviter de se faire prendre tout en veillant sur ses proches. Elle ne se permet pas de rêver à une existence plus sereine, car elle ne possède pas les ressources et les connaissances nécessaire pour passer ce cap, mais ça, c'était avant de rencontrer son sauveur: Boby. Cela dit, est-elle suffisamment prête et armer pour démarrer une nouvelle vie, à l'opposé de celle qu'elle mène depuis toujours ? En entamant cette cohabitation aussi curieuse que soudaine, Mila ne s'attend certainement pas à un changement de cap aussi brutal et se demande si elle mérite tout ce que Boby lui tend sur un plateau. Quand le Bronx entre dans les quartiers chics, la voilà en plein choc des cultures et ce n'est rien de le dire, toute une vie à réapprendre. Elle a beau être reconnaissante, hors de question de se laisser entretenir et mener la belle vie, elle sait d'où elle vient et ne compte pas le renier de sitôt. Seulement Boby se montrera-t-il suffisamment ouvert pour comprendre les plus sombres côtés de Mila ? Sera-t-il assez patient et tolérant pour qu'elle lui accorde sa confiance et ainsi lui dévoiler sa vie, son passé ? Mila reste une femme discrète, méfiante et pondérée quand il s'agit de se protéger, mais elle s'avère également tenace et forte pour soutenir ceux qu'elle aime et estime. Une vraie guerrière des temps modernes qui force le respect.

 

Tous deux forment un couple détonant, dont la lutte contre le jugement et l'intolérance sera la clé de leur réussite . Ils vont devoir vaincre leurs différences et les apprivoiser afin que chacun trouve sa place dans l'univers de l'autre, mais aussi faire face aux nombreux obstacles qui traverseront leur route. 

Les personnages secondaires y sont nombreux, tant du côté de Boby que de celui de Mila. Certains sont plus présents que d'autres, mais tous sont importants dans cette touchante romance.

 

Jane Devreaux nous propose un récit à 2 voix, et ça, j'adhère totalement, au risque de me répéter, cela nous permet une vision plus pointue de la personnalité des protagonistes.

Pour conclure, je dirais qu'ils ont beau m'avoir touchée chacun à leur manière, je reste sur ma faim. Peut-être que tout est allé trop vite ? Peut-être que certains passages semblent trop "tirés par les cheveux" ? Peut-être tout ça à la fois ou peut-être tout simplement en attendais-je autant qu'avec Josh et Sandre dont l'histoire était plus poussée ? Cela dit, j'ai trouvé leur rencontre et leur évolution très agréable à lire, les sujets de fonds sont profonds et riches bien que pas assez approfondis (selon moi), quant à l'écriture elle reste fluide, sincère et attractive.

Merci Jane Devreaux, je ne manquerais pas de lire les 2 autres tomes très prochainement ;-)

 

Où se le procurer:

Publié dans Bon moment

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article